Le résident de l’Hôtel de Lassay depuis 2012 va laisser sa place prochainement et un grand vide. Député depuis 1981, Claude Bartolone a toujours fait honneur à la gauche et à la République. Son action, ces 5 dernières années en tant que Président de l’Assemblée nationale a été remarquable.

Au-delà de la conduite des débats et de la gestion quotidienne de notre parlement, il a incarné la volonté sans faille de le moderniser : par l’introduction de nouvelles règles d’éthique et de transparence, la mise en œuvre d’économies de fonctionnement, l’encadrement des activités de lobbying, la création d’un statut des collaborateurs parlementaires ou encore la simplification des procédures de débat…

Je salue l’homme politique et son parcours, je salue l’homme, fraternel et engagé, soucieux des autres et de la République. Je salue le camarade, le compagnon des combats menés dans l’hémicycle, le jour, la nuit, avec des souvenirs vifs, comme les heures passées à faire adopter le mariage pour tous ou encore, l’unité Républicaine dans laquelle nous nous trouvions entonnant, tous ensemble, la Marseillaise après les attaques de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher, cela pour la première fois depuis le 11 novembre 1918.