A tous les habitants des communes d’Arcueil, Cachan, Gentilly et Villejuif,

Mardi 20 juin 2017

 

A tous les habitants des communes d’Arcueil, Cachan, Gentilly et Villejuif,

Merci de votre confiance….

Après les élections législatives qui viennent de se dérouler, et en ce jour où s’achèvent mes fonctions de député de la 11ème circonscription du Val de Marne que j’ai exercées pendant trois mandats, je tiens à vous exprimer, habitants des communes d’Arcueil, Cachan, Gentilly et Villejuif, ma fierté d’avoir pu vous représenter à l’Assemblée Nationale.

Honoré de votre confiance, j’ai voulu traduire le plus sincèrement vos  attentes et vos exigences. Si les approches politiques peuvent parfois laisser apparaître des divergences, voire des contradictions, dans les mesures législatives qu’il appartient aux élus de la Nation d’élaborer, je n’ai jamais cessé de vouloir participer au bien commun et à l’intérêt général.

J’ai toujours voulu placer et préserver, au cœur de mes engagements, le respect des valeurs républicaines, des principes de justice sociale et d’humanité, d’attention à tous et donc, d’autant plus nécessairement, aux plus fragiles et aux moins favorisés. J’ai voulu le progrès dont chacun doit bénéficier, la liberté, l’égalité et la Fraternité dont chaque républicain est gardien, la solidarité et la laïcité.

Pour ce faire, j’ai tenté de ne ménager ni mes capacités ni mon ardeur au travail, trouvant dans l’activité souvent ingrate du député, la complexe satisfaction de l’ouvrage accompli avec conscience, mais en sachant que la finalité et les objectifs recherchés n’ont pu être totalement atteints.

Dans cette époque ou l’essentiel, le profond et le compétent cèdent le pas aux apparences, au simplisme et au superficiel, je pense que l’engagement politique fondé sur des valeurs sociales et humanistes reste au cœur du progrès et contient toujours les vraies et  belles promesses d’avenir.

J’ai participé à l’élaboration législative de très nombreuses politiques publiques comme le logement, la politique de la ville ou la justice. J’ai travaillé sur les grands projets institutionnels ou de stratégies territoriales métropolitaines, d’infrastructures et de redéploiement de l’action publique. A travers mes différents mandats d’élu local j’ai pu aussi participer à leur mise en œuvre, en particulier, pour favoriser et accentuer le développant de nos beaux territoires du Val de Bièvre et de la Vallée Scientifique de projets, en contribuant ainsi à améliorer la vie quotidienne des habitants. Je pense en particulier au réseau du Grand Paris Express avec les quatre gares mais aussi à Campus grand Parc.

Les responsabilités que je continue d’exercer à Cachan comme sur le territoire du Grand-Orly Seine Bièvre ou dans la Métropole du Grand Paris, vont me permettre de poursuivre, avec mes collègues élus, cette démarche originale de coopérative de villes et de réseaux de mutualisation des projets et des moyens, au service de nos populations.

J’éprouve une immense gratitude pour vous, femmes et hommes avec qui, depuis ma naissance, je parcours un même  chemin de vie, dans nos communes que l’on appelait la banlieue. Je vous remercie de m’avoir fait vivre cette  singulière circonstance de devenir, en votre nom,  élu de la Nation, d’avoir reçu votre confiance et de me l’avoir renouvelée à deux reprises.

Et parmi tous les beaux moments qu’il m’a été donné de vivre au Palais Bourbon, l’accueil des milliers d’enfants, venant des écoles, collèges et lycées de nos quatre communes de la circonscription, demeurera parmi les plus heureux et émouvants. J’ai aimé rire, avec eux, de la perplexité que leur inspirait ma question: « lequel d’entre vous se trouvera, un jour, à ma place? ».

A vous tous, j’exprime des vœux chaleureux et fervents, comme à tous les  élus Maires et  Conseils Municipaux de nos communes et de notre Territoire du Grand-Orly Seine Bièvre, à tous les fonctionnaires des collectivités et établissements communaux.

Je souhaite continuer à partager, avec chacun de vous, une même aspiration pour une vie plus fraternelle, plus respectueuse de la dignité et la liberté de chacun, plus soucieuse de protéger notre environnement  tout en luttant contre les inégalités sociales et les discriminations qui érodent le pacte républicain et génèrent tant d’insupportables souffrances. Et pour laisser à  nos enfants, un monde meilleurs.

Je reste parmi vous et avec vous.

Jean Yves Le Bouillonnec
Ancien député de la 11ème circonscription du Val de Marne
(Arcueil-Cachan-Gentilly Ouest-Villejuif)