Archives de
Catégorie : Actualités

Communiqué de Jean-Yves le Bouillonnec

Communiqué de Jean-Yves le Bouillonnec

En novembre dernier, les militants des quatre sections socialistes de la 11ème circonscription du Val de Marne, m’ont renouvelé leur confiance en me demandant de me présenter à nouveau aux suffrages des électrices et électeurs, à l’occasion des  législatives de juin prochain.

Je leur exprime ma reconnaissance pour le soutien sans faille qu’ils m’ont apporté, dans l’accomplissement de mes mandats de député, depuis 2002.

Cette investiture est intervenue alors que les désignations des candidats à l’élection présidentielle n’étaient pas encore achevées.

J’ai apporté mon parrainage à Benoit Hamon qui a remporté les primaires organisées par le Parti socialiste et les formations politiques partenaires, en loyauté et en fidélité avec le Parti Socialiste et ses militants, non sans redouter cependant que ce choix ne provoque de sérieuses, lourdes et peut-être irréversibles dissensions en son sein, comme en celui de l’ensemble de la gauche.

Je conserve en effet, avec tristesse et amertume, la mémoire de tout ce  qui a dégradé l’action de la majorité présidentielle et l’a affaiblie, alors même que les députés qui la composaient ont, pour la plupart d’entre eux et inlassablement, assumé leurs responsabilités. Comme ces derniers, je n’ai ménagé ni mon temps, ni mon travail pour surmonter ces difficultés, dans l’intérêt de notre pays et du peuple de France. Il  était essentiel d’apporter au gouvernement un soutien pour assurer le redressement nécessaire, pour surmonter les menaces terroristes qui nous ont douloureusement meurtris, pour engager et poursuivre une œuvre de réforme dans la justice sociale, la solidarité, le progrès et la paix.

Je ne suis pas épargné par le  ressentiment envers ceux qui, socialistes, rompant avec l’obligation d’unité et l’exigence de responsabilité à l’égard d’un Président et d’un gouvernement socialistes, ont provoqué la tourmente dans laquelle se trouve aujourd’hui notre camp et les menaces qui pèsent sur son avenir.

A quelques semaines de l’échéance présidentielle, les questions restent entières. Les perspectives de construire une majorité de gauche solide, élargie, cohérente dont le cœur serait la démocratie sociale, le réformisme, le choix du progrès portés dans une volonté d’assumer les responsabilités de gouvernement sont, aujourd’hui plus encore qu’hier, incertaines et aléatoires.

Entre la loyauté au Parti socialiste, à son histoire, à ses combats et la réalité qui se dessine d’un redéploiement total des composantes de la sphère politique, à l’évidence nécessaire, je considère ne plus être en capacité de répondre à cette situation qui appelle, sans nul doute, la sollicitation de ceux et celles qui peuvent incarner cette évolution, cette clarification et peut être, ce renouvellement.

Je fais donc le choix, en conscience et en responsabilité, de retirer ma candidature. J’invite les militants socialistes de la circonscription à désigner l’un(e) des nôtres, Val de Marnais, qui sera mieux à même de répondre à ces exigences nouvelles et  permettra aux valeurs incarnées par le Parti socialiste de demeurer présentes à l’Assemblée Nationale. Car c’est bien eux qui ont la légitimité pour désigner le(la) socialiste qu’ils veulent présenter aux électeurs, comme il l’ont toujours fait.

J’ai toujours voulu rester fidèle à la confiance dont  mes électeurs m’ont honoré à trois reprises. Je le demeure à ce territoire du Val de Bièvre, aux communes qui le constituent et à leurs habitants,  avec qui je partage un même chemin de vie depuis toujours, et à qui j’adresse toute ma gratitude et mes chaleureuses pensées. Je vais demeurer à leurs côtés.

Monsieur Fillon, en France, la Justice est indépendante !

Monsieur Fillon, en France, la Justice est indépendante !

Hier soir, Le Président de la République François Hollande a condamné avec la plus grande fermeté les allégations mensongères de François Fillon sur France 2 : « Depuis 2012, et c’est un fait établi, l’exécutif n’est jamais intervenu dans aucune procédure judiciaire et a toujours respecté strictement l’indépendance de la magistrature ».

L’indépendance de la Justice était une priorité de ce quinquennat, et j’ai eu la responsabilité en tant que Vice-Président de la Commission des Lois d’être rapporteur de la loi* visant « à éliminer tout soupçon qui affecte l’indépendance de la justice du fait de la subordination statutaire des magistrats du parquet au garde des sceaux  »

« La fin du soupçon passe, d’une part, par la restitution au garde des sceaux de la responsabilité d’animer la politique pénale et, d’autre part, par le renforcement de l’indépendance du parquet, lequel se voit garantir, notamment avec la suppression des instructions individuelles du ministère de la justice, le plein exercice de l’action publique. » Intervention séance du 13/07/2013

En résumé, depuis le 13 juillet 2013, l’exécutif a pris les mesures nécessaires pour garantir l’indépendance du parquet et interdire les instructions individuelles du Garde des Sceaux. Les allégations du candidat de la droite hier soir à la télévision sont donc fausses et viennent troubler un peu plus encore la confiance des citoyens envers la classe politique. C’est intolérable. La justice Française est indépendante. Son indépendance a été, plus encore, renforcée sous la Présidence de François Hollande. C’est d’ailleurs, un honneur et une fierté pour moi d’avoir été un des acteurs de ce progrès indispensable à notre démocratie.

*(sur les attributions du garde des sceaux en matière de politique pénale et de mise en oeuvre de l’action publique, à préciser donc ses relations avec le ministère public.) 

Lire la suite Lire la suite

Hommage à Henri Emmanuelli

Hommage à Henri Emmanuelli

Je m’associe pleinement à l’hommage rendu par Olivier Faure, président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale. Henri Emmanuelli était un homme de caractère, profondément de gauche et aux convictions inébranlables. Toutes mes pensées vont à sa famille et à ses proches.

COMMUNIQUE D’OLIVIER FAURE PRESIDENT DU GROUPE

A Henri Emmanuelli

La disparition de notre ami Henri Emmanuelli est un choc et une grande douleur pour tous les députés socialistes. Constructeur du Parti socialiste avec François Mitterrand, il a incarné tous ses combats depuis 40 ans : le rassemblement de la gauche dont il fut l’artisan inlassable ; le volontarisme économique et social qui a structuré toute sa vie politique ; la défense de la République qu’il avait au cœur.

Ministre de François Mitterrand, président de l’Assemblée nationale, Premier secrétaire du Parti socialiste, il fut un homme de fidélité à son parti, à sa culture de gouvernement mais aussi un passeur d’idées et de convictions qui a influencé et formé une génération de responsables dont notre candidat B. Hamon est aujourd’hui l’héritier. Son exigence intellectuelle et morale tirait le débat public vers le haut et lui ont valu le respect sur tous les bancs de l’Assemblée.

Passionnément attaché à son territoire des Landes qu’il a représenté pendant quatre décennies comme député et président du Conseil général, Henri Emmanuelli avait cette âme du gascon : batailleur jusqu’à l’intransigeance mais aussi incroyablement humain et attentif aux autres. Il l’a montré dans sa vie personnelle en faisant don de son corps de son vivant à la science pour remercier les médecins qui l’avaient sauvé dans sa jeunesse. Ce geste exceptionnel reflétait sa personnalité complexe, bourrue et attachante, passionnée et passionnante. Henri a combattu la maladie avec les armes du militant, le courage et le panache.

Henri Emmanuelli  laisse un grand vide au sein de notre groupe. Sa voix rocailleuse qui respirait l’engagement va nous manquer dans cette époque où la gauche est confrontée à de lourds défis. A sa famille, à ses proches, je veux dire que leur chagrin est le nôtre.

Education nationale, carte scolaire 2017-2018 : copie à revoir !

Education nationale, carte scolaire 2017-2018 : copie à revoir !

lettreiaLe gouvernement a créé près de 55 000 postes dans l’Education nationale, Ministère qui est le premier budget de l’Etat. Je trouve donc très surprenante la nouvelle carte scolaire élaborée par la direction départementale de l’Education nationale.

Cette dernière prévoit seulement l’ouverture de 14 classes alors que dans le même temps, l’Académie s’attend à l’arrivée de plus de 1 600 élèves. Plus précisément, je m’inquiète que rien ne soit prévu pour les besoins des établissements prioritaires et l’amélioration des conditions de travail des enseignants.

Lire la suite Lire la suite

« Mobilité 2030 » au Forum Métropolitain du Grand Paris

« Mobilité 2030 » au Forum Métropolitain du Grand Paris

Vendredi dernier,  première réunion  » Mobilité 2030″ au Forum Métropolitain du Grand Paris.
Le développent et la modernisation du réseau de transport au travers des nombreux investissements et du nouveau réseau de transport du Grand Paris Express, vont transformer nos modes de vies et nos déplacements.
Les questions des mobilités sont au cœur de l’attractivité de notre territoire. Elles portent en leur sein la question du développement durable, de l’extension du réseau, de l’attractivité économique, de l’accès aux emplois et à l’habitat, etc.
Anticipant ces transformations pour les habitants, le Forum Métropolitain du Grand Paris acte le lancement de l’écriture d’un livre blanc sur le thème de la mobilité à l’échelle du Grand Paris avec tous les acteurs concernés (collectivités, Stif, Etat, Snscf, SGP, Ratp,…).

Prochain rendez-vous et auditions le 18 avril.

image1

«Inventons la Métropole du Grand Paris»

«Inventons la Métropole du Grand Paris»

Hier matin, conférence de presse « Inventons la Métropole du Grand Paris » en présence de Monsieur Delpuech, nouveau Préfet d’Ile-de-France. Le Président Ollier a dévoilé les 164 groupement d’entreprises finalistes de la consultation (parmi 420 candidats)

Au total, 57 sites sont concernés dont 15 sites en Val-de-Marne (42 projets) et près de 6,4 milliards d’investissements visant à transformer la Métropole en véritable exemple de ville durable, innovante et intelligente. Une consultation urbaine de l’innovation qui devrait générer 1 point de PIB d’activité.img_7409